Artéfacts

Un certain nombre d'artéfacts peuvent être observés dans les biopsies endomyocardiques. Les plus importants sont illustrés ci-dessous. Ces artéfacts peuvent être interprétés à tort comme des lésions pathologiques significatives.

Bandes de contraction

 

Lorsque les biopsies endomyocardiques sont recueillies et mises dans le formol, elles doivent être manipulées délicatement afin d'éviter tout artéfact d'écrasement. Toutefois, même si elles sont manipulées de manière appropriée, la rétraction myocytaire est inévitable, car la biopsie est par définition un"bord de coupe" de myocarde. L'effet de bandes est accentué si le fixateur utilisé est froid et non à température ambiante. Les bandes Z deviennent plus épaisses et les sarcomères deviennent hypercontractés, mais les myofibrilles restent intactes. Il en résulte des bandes de contraction. Ceci est couramment observé, souvent de manière étendue, mais sans signification pathologique.

artifactual contraction bands contraction bands contraction bands

Ces bandes de contraction doivent être distinguées des bandes de contraction par nécrose / myocytolyse, observées dans les lésions de reperfusion post-opératoires, chez des patients traités par des inotropes dans des circonstances cliniques diverses et dans les cours de donneurs décédés d'hémorragie intra-crânienne. Ces formes de nécrose affectent des cellules isolées ou des petits groupes de cellules entourées de myocarde d'aspect normal. Les bandes Z unissant les myocytes sont cassées. Les myofibrilles des sarcomères se fragmentent et prennent une teinte basophile granuleuse en raison de la minéralisation due aux dépôts de calcium intracellulaire.

Bioptome contraction band necrosis contraction band necrosis

Télescopage de vaisseaux sanguins

 

Un artéfact fréquent intrinsèque à la biopsie est le « télescopage » de vaisseaux artériolaires par le mouvement de repli élastique de la média qui survient lorsque la pince à biopsie coupe et tire la biopsie du septum. Le vaisseau se replie sur lui-même et l'aspect obtenu peut être interprété à tort comme une vasculopathie d'allogreffe cardiaque (CAV), notamment, au niveau des petits vaisseaux cardiaques qui présentent une occlusion de leur lumière. Cependant, un examen attentif, associée à une coloration du tissu conjonctif, comme la coloration de Masson ou des fibres élastiques, met en évidence une intima normale et fait ressortir clairement les limitantes élastique interne et externe de la paroi du vaisseau.

telescoping telescoping telescoping

Le télescopage n'a pas de signification clinique, mais est simplement le reflet du site de prise biopsique - proche du septum interventriculaire - où les petites branches qui y pénètrent à partir de l'artère interventriculaire antérieure, peuvent y être biopsiées par inadvertance. Cependant, la CAV peut être rarement diagnostiquée de cette manière ; il est donc recommandé de bien vérifier l'architecture des vaisseaux.

Hémorragie induite par la biopsie

 

Parfois l'obtention des biopsies peut induire une hémorragie du tissu. Contrairement à l'hémorragie vue dans le rejet sévère (Grade 3R), cette hémorragie n'est typiquement ni associée à une inflammation ni à un oedème.

telescoping artifactual hemorrhage artifactual hemorrhage
  • Aller à biopsie pédiatrique.
  • Retour vers lésions non liées au rejet.
  • The information on the Society for Cardiovascular Pathology's Web Site is provided with the understanding that the Society is not rendering medical advice, or recommendations. You should not rely on any information in the text files, messages, bulletin boards or articles on these pages to replace consultations with qualified health care professionals to meet your individual medical needs.