Considérations sur la biopsie pédiatrique

Les biopsies de transplant cardiaque pédiatrique sont généralement lues dans les hôpitaux pédiatriques ou dans des institutions qui prennent en charge conjointement des adultes et des enfants. Les biopsies endomyocardiques de routine réalisées dans le suivi pédiatique sont moins fréquentes que chez l'adulte. Elles présentent parfois des spécificités qui vont être détaillées.

Taille de la biopsie

Calcifications

La taille des fragments biopsiques peut être significativement plus petite, notamment chez les enfants transplantés. Le calibre plus petit des vaisseaux et la plus petite taille du cour impliquent l'utilisation de pinces à biopsie de plus petite taille. Cependant, un minimum de 3 fragments de tissu doit être prélevé.

 

 

 

Impression de cellularité augmentée

Les myocytes de cour de nouveau né ou d'enfant sont plus petits que ceux de l'adolescent ou de l'adulte. Par conséquent, le rapport nucléo/cytoplasmique est tel que les biopsies paraissent plus cellulaires. Si vous êtes habitués à évaluer des biopsies d'adulte, il faut garder cette information à l'esprit et rechercher spécifiquement des lymphocytes. De plus, sur ces biopsies, les cellules endothéliales peuvent apparaître plus grosses et mieux ressortir sur la biopsie.

Increased cellularity Increased cellularity Increased cellularity

Fréquence du rejet

Dans l'un de nos centres, nous avons observé que le taux de rejet dans la population pédiatrique (1-18 ans) était à peu près le double de celui de la population générale. L'un des plus gros problèmes était l'observance du traitement chez les adolescents transplantés. Une autre cause potentielle est un système immunitaire plus performant chez les enfants que chez les personnes plus âgées. On peut raisonnablement avoir l'impression de voir plus souvent des rejets chez les patients pédiatriques que chez les adultes.

 

  • Aller aux cas du quiz.
  • Retour vers artéfacts.
  • The information on the Society for Cardiovascular Pathology's Web Site is provided with the understanding that the Society is not rendering medical advice, or recommendations. You should not rely on any information in the text files, messages, bulletin boards or articles on these pages to replace consultations with qualified health care professionals to meet your individual medical needs.