Rejet

Ce chapitre du tutoriel traite des principaux critères histologiques retenus pour établir le diagnostic de rejet aigu cellulaire en faisant la synthèse des concepts clés abordés dans les chapitres « observation au faible grossissement » et « observation au fort grossissement ». Il aborde aussi brièvement le rejet humoral, qui sera traité plus en détail dans un prochain tutoriel.

Infiltrat lymphocytaire

 

La lésion histologique clé d'un rejet aigu cellulaire est la présence d'un infiltrat lymphocytaire. A faible grossissement, elle se caractérise par une zone avec une cellularité augmentée. A fort grossissement, il faut évaluer les lésions myocytaires au contact des lymphocytes. Les lymphocytes activés, présents dans les rejets, peuvent avoir un noyau et un cytoplasme plus volumineux par rapport à ceux des lymphocytes quiescents.

Low cellularity High cellularity Thrombus and fibrosis
 
 

Atteinte myocytaire

 

L'atteinte myocytaire est l'élément clé permettant de distinguer le rejet de bas grade du rejet de haut grade (2R et 3R, grades avec atteinte myocytaire). L'atteinte myocytaire est mieux évaluée à fort grossissement, ce qui permet d'observer un nombre varié de caractéristiques lésionnelles comme l'hyperéosinophilie, la pycnose nucléaire, la myocytolyse, la nécrose de coagulation, la vacuolisation, le halo périnucléaire et l'empiètement du myocyte par le lymphocyte. Parfois, l'atteinte myocytaire est observée au sein d'un infiltrat lymphocytaire dense sous la forme d'une zone acellulaire (espace vide à la place des myocytes) ou de « morceaux » de myocytes, témoins d'une destruction myocytaire.

Low cellularity High cellularity Thrombus and fibrosis
 
 

Rejet Humoral

 

Le rejet dépendant des anticorps ou rejet humoral est différent du rejet cellulaire, sauf dans les formes sévères où les aspects histologiques peuvent se superposer. Les lésions histologiques du rejet humoral, visibles en microscopie optique, se caractérisent par la turgescence des cellules endothéliales, la présence de macrophages au sein des lumières des petits vaisseaux et l'œdème interstitiel. L'immunomarquage du C4d, produit de clivage du complément, est généralement utilisé pour confirmer le rejet humoral. Un second tutoriel spécifiquement dédié au rejet humoral sera bientôt disponible.

  • Aller vers les lésions non liées au rejet.
  • Retour vers l'observation à fort grossissement.
  •  
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     

    The information on the Society for Cardiovascular Pathology's Web Site is provided with the understanding that the Society is not rendering medical advice, or recommendations. You should not rely on any information in the text files, messages, bulletin boards or articles on these pages to replace consultations with qualified health care professionals to meet your individual medical needs.